La seule limite à la réalisation de demain se trouve dans nos doutes d’aujourd’hui. (Napoleon hill)

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Cela commence par un désir puissant qui devient un objectif. Vous savourez déjà les résultats. Puis, vient la « petite voix ». Celle du « tout d’un coup que » : le doute! L’écouter  un peu vous permet de mieux vous enligner. L’écouter trop, risque de vous faire renoncer à cet objectif. Le doute est votre jauge pour tester la confiance que vous avez en vous-même. La petite voix peut anéantir vos plus belles ambitions. Répondez-lui : merci mais non merci! J’ai confiance.

La maîtrise de la petite voix est le sujet que j’aime le plus aborder lors de mes conférences. Blair Signer, célèbre motivateur américain en a fait une étude complète qu’on peut lire sous le titre : « Little voice mastery : how to win the battle between your ears ». C’est bien de cela qu’il s’agit. Non satisfait d’avoir à se positionner devant les diverses contrariétés qui surviennent dans votre vie, vous devez aussi, jour après jours, heures après heures, discuter avec vous-même, lutter contre vous-même! En fait, je préfère penser que cette petite voix qui s’impose entre vous et vos rêves n’est pas celle de votre cœur mais celle de votre égo. La différence? Votre cœur (appelez le intuition, âme, foi) est toujours là pour vous rendre service, votre égo est surtout là pour vous nuire, vous faire peur, vous faire douter de vous etc. Et cette petite voix, celle entre vos deux oreilles, vous dit le plus souvent que « vous ne pouvez pas, vous n’êtes pas capable, ça va mal, le monde est contre vous, qu’est-ce que les autres vont penser, on ne vous aime pas, ce n’est pas juste, etc, etc, etc! La reconnaissez-vous maintenant?

Le jour où j’ai compris que je pouvais faire taire cette petite voix ma vie a changé du tout au tout. Je me suis rendue compte que mes limites s’installent rapidement à l’écoute de cette voix négative, jusqu’à devenir une prison. Elle porte le discours de la victime et cela me nuit et m’empêche d’avancer. De plus, elle se nourrit de mon manque de confiance en soi et s’amuse à réduire mes rêves en absurdités. Suis-je fière de moi quand je l’écoute? Loin de là. Je sais que je vaux plus que toutes ses recommandations et que je n’ai pas toutes ses raisons d’avoir peur.

Le doute est une forme d’intelligence. Il vous permet de réévaluer la situation; de passer au feu vert ou de vous abstenir. D’aller chercher les informations qui vous manquent et tester votre zone de confort. Mais suite à toutes ces étapes, la question primordiale est : est-ce que vous vous laissez décourager facilement par votre « petite voix du doute » ou si au contraire, celle-ci vous stimule à oser? Je ne vous cacherai pas que les plus grands leaders, ceux qui se lèvent tôt et à qui tout réussit ne doute pas longtemps. Le mot « échec » ne fait pas parti de leur vocabulaire et ils foncent avec confiance dans l’expérience.

Plus on passe de temps à douter, à remettre en question, moins on agit. Il y a un temps pour la réflexion et il y a un temps pour passer à l’action. Entre les deux il y a la « petite voix » qui se prend un malin plaisir à vous torturer.

FAITES LA TAIRE!!!

La seule façon de réaliser vos rêves, vos objectifs, c’est de clouer le bec à votre petite voix du malheur et oser. Vous allez découvrir à chaque expérience à quel point vous êtes bien meilleur que vous pensiez, que vous n’aviez aucune raison d’avoir peur, que cela vous plait… ou non… que vous pouvez aller encore plus loin. Et votre vie devient votre plus belle réalisation. Votre confiance s’agrandit à chaque expérience nouvelle et vous foncez avec passion dans la suivante en sachant que vous pouvez la réaliser. Vous me trouvez irréaliste? Alors c’est que vous écoutez votre petite voix et non votre cœur. Et en mettant les deux côte-à côte vous allez découvrir que c’est votre manque de courage, d’estime ou de confiance, votre paresse, votre égoïsme, votre suffisance qui vous porte à écouter celle qui vous suggère de ne rien faire. Rien qui fasse de vous des mieux que vous…

Très bientôt, sur mon site www.changementdevie.com, vous aurez la possibilité de télécharger les 10 trucs efficaces pour faire taire la petite voix.

D’ici là vous pouvez, dès que vous l’entendez lui répondre : Merci mais non merci!

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »